Le Salon de Thé G.

Détente, Calme, Rêve.



 

 [erreur 404, titre manquant] ... eh oui ! Je l'ai ... "emprunté" [Validé]

Aller en bas
AuteurMessage
Invité
(#MessageSujet: [erreur 404, titre manquant] ... eh oui ! Je l'ai ... "emprunté" [Validé]   Sam 14 Fév - 23:55






Fiche Technique du Dieu de Gramix




Dans les hautes sphères, les divinité me connaissent ainsi.



Nom divin : Jimrâhs
Prénom et Nom de mortel : Samaël Kaleeb
Age apparent : Une soixantaine d'années
Sexe de sa représentation physique : Masculin
Domaine divin : Dieu des voleurs
Alignement : Destructeur
Pouvoirs élémentaires : Invisibilité et dédoublement
Équipement : N/A
Nombre de fidèles : 1
Couleur utilisée pour parler : Jaune



Ma divinité dépasse l'entendement. Laissez-moi prendre une apparence plus adaptée.


...Tous ceux qui possèdent des objets de valeur et qui ont un brin de jugeote connaissent mon apparence. En effet, ils ont appris à me craindre, car en ma présence les pièces d'or ont tendance à ... disparaitre.
...Le premier indice est ma petite taille. Être petit, c'est pratique pour se faufiler partout et pour éviter d'être vu. Et pour fuir c'est parfait ! Passer sous des charrettes, sauter dans une fosse, ou disparaitre dans une bouche d'égouts. Là ou  des gens de grande taille ont du mal à passer, moi j'y vais sans souci.
...Lorsque s'est posé la question de l'accoutrement, je n'ai pas hésité longtemps. J'ai opté pour une tenue de voyage taillée dans un cuir usé par le temps. Elle à l'avantage d'être sobre et d'éviter d'attirer le regard des curieux ainsi que celui de mes proies potentielles. Et puis vu l'état dans lequel elle est j'ai pas besoin de la laver souvent ce qui m'évite des corvées supplémentaires.
...Mais bon. Il faut se rendre à l'évidence. Cambrioler quelqu'un en ayant une apparence banale ne comporte pas beaucoup de "challenge". C'est pour cela que j'ai décidé d'ajouter un peu de piquant dans l'affaire et d'arborer une coupe de cheveux assez facilement reconnaissable. J'ai enfilé de longs cheveux roux tressés de façon assez complexe. Bon c'est vrai, il m'est arrivé de me les coincer deux ou trois fois dans une charnière. C'est pas très très professionnel tout ça mais un coup de ciseau et ça règle le problème !
...Bon, trêve de plaisanteries ! C'est bien beau de se présenter et tout ça mais j'ai d'autres chats à fouetter ... et d'autres biens à m'approprier.
 



Parce que les Dieux sont avant tout des humains.


...Ooooh de l'or ... chic ! Encore une occasion pour s'enrichir au détriment des autres ! Comment ça ?! Moi ? Kleptomane ? Noooon, pas du tout ... enfin juste un peu ... de temps en temps. Oui c'est vrai j'aime bien m'enrichir en puisant dans la réserve des autres. Mais bon, on va dire que ce que je leur prend, ils en ont pas vraiment besoin hein ? Et puis, ce monde de Minecraft regorge de ressources alors ils auront vite fait de remplacer ! No mais oh ! Un peu de charité pour un voleur sans scrupules ! Ouais ouais c'est vrai que je suis un peu soupe au lait parfois je sais ! Rooh il faut parfois s'énerver un peu pour faire passer le message ... mais il n’empêche pas que je sais rester calme et tranquille quand la situation l'exige.
...Un autre truc qui s'avère utile dans ma profession est ma méticulosité. Eh ouais ! Il faut être préparé et savoir parer à toutes les éventualités, juste au cas où ... Ah oui et un peu de paranoïa ça fait pas de mal non plus. Mais juste un tantinet histoire de se méfier des autres juste ce qu'il faut.
...Bon bon bon, c'est bien beau tout ça mais les jolies pièces d'or que j'aperçois là bas vont pas se voler toutes seules ... si vous voyez ce que je veux dire ...





Je l'ai trouvé, il m'a choisi, je l'ai créé, je suis son Dieu avant celui de quiconque.





Journal de Zaach, entrée 28 :

...Cher journal,

...Encore une fois, je me répète, ça fait pas trop cador de tenir un journal. Au premier abord on pourrait croire que ça n'est pas trop mon genre mais bon passons ... Il vaut mieux pas trop de fier aux apparences. Bref,
...Aujourd'hui j'ai fait une rencontre des plus surprenantes ! Comme je l'ai écrit dans l'entrée n°26 je prévoyais de cambrioler le manoir de la famille De Montmarsan. Ces porcs ont tellement de biens qu'ils savent même plus quoi en faire. Bref, mon plan était sans accrocs, j'avais bien fait en sorte que leurs chiens soient hors d'état de nuire (note à soi : penser à remercier Samuel et de lui donner un pourcentage) et je connaissais le plan de la baraque par coeur.
...A deux heures pétantes, je me suis introduit, comme une ombre, dans leur demeure et ai filé droit vers le bureau de Mr De Montmarsan. C'est derrière le tableau de son Grand père que se trouve l'alcôve où il conserve une grande partie de son or. La pièce était assez grande, plus que ce à quoi je m'attendais à vrai dire, mais j'ai pas trop prêté attention aux détails en entrant. Je me suis dirigé droit vers la peinture, en faisant le moins de bruit possible, mais au moment où je posais la main sur la toile, j'entendis un faible grincement. Quelqu'un était en train de fermer la porte.
...Mon sang n'a fait qu'un tour et je me suis brusquement retourné vers l'issue de la pièce m'attendant à voir le garde qui m'avait piégé. Mais, à ma plus grande surprise, il n'y avait personne. Enfin si, il y avait quelqu'un mais il était caché dans la pénombre. Il s'est par la suite approché de moi en marchant, d'un pas assuré. Il était petit, vêtu d'une tunique en cuir usé et chaussant de vieilles bottes. Son visage était taillé à la serpe et il avait de longs cheveux roux tressés de façon assez complexe. Lorsqu'il fut à mon niveau, il me jeta un regard à la fois cynique et amusé. Il m'a alors demandé si moi aussi comptait cambrioler le manoir. Maintenant que j'y repense je lui ai répondu "oui" sans même savoir à qui je m'adressais. Son sourire s'élargit encore plus alors qu'il me proposait de s'associer dans cette entreprise. Tout le reste se déroula comme dans un rêve.
...Avant que j'eus le temps de songer à quoi que ce soir, nous étions dehors, en sécurité, avec les bourses bien remplies. C'est alors qu'il commença à partir d'un pas pressé. Je le retint pour lui demander son nom et pourquoi il m'avait aidé. Sans même se retourner il me répondit

- A la revoyure.


...Et pouf ! Il entra dans une ruelle et disparut dans les ombres de la nuit.

Journal de Zaach, entrée 29 :

...Cher journal,

...Ça fait maintenant une semaine que j'ai cambriolé le manoir. J'ai payé Samuel pour les services qu'il m'a rendu et on s'est ouvert une bouteille de vin chez moi pour fêter l'occasion. Il faut dire que le poivre qu'il avait mis dans la pâté des chiens avait bien rempli son office et qu'il s'était occupé des gardes avec grande expertise. Comme convenu, on s'est divisé la somme en deux puis on a blagué pendant une bonne heure. Après quoi il à du partir pour éviter que son absence soit remarquée.
...Bref, c'était une bonne journée. Avec tout l'or que j'ai amassé, je pourrais bien vivre deux mois de façon assez confortable. Mais je me demande encore. Qui était cet étranger qui m'a aidé ? Bah ! Peu m'importe ! Je suis riche et content !

Journal de Zaach, entrée 30 :

...Samuel est un idiot ! Hier soir il s'est fait prendre avec une partie de l'or que je lui ai donné. On l'a choppé avant de le balancer dans les cachots de la prison de la ville. Il va sans doute se faire exécuter d'ici la fin de la semaine. Quel crétin ! Le pire dans cette histoire c'est que les De Montmarsan se doutent qu'il avait un complice puisqu'il n'avait qu'une partie de l'or avec lui ...
...Toute la ville est à l'affut maintenant. Le crieur à fait une annonce en offrant 200 pièces d'or a celui qui attraperait le coupable. Heureusement que personne ne sait que ... La demi portion ! Ce type étrange était là ce soir là ! Et si il me dénonçait pour toucher encore plus d'or ? Il va falloir faire quelque chose, je vais le trouver, et le réduire au silence ...

Journal de Zaach, entrée 31 :

...Pas une trace du type. Samuel va se faire exécuter demain. Il est hors de question que je sois là bas au moment fatidique. Trop risqué. Au moins il a tenu sa langue. Je lui adresserai une prière pour que son âme repose en paix ...

Journal de Zaach, entrée 32 :

...Le serpent !! Il peut brûler en enfer ! Il a parlé ! Maintenant je suis obligé de vivre dans les égouts pour pas qu'on me choppe, à me nourrir de pain moisi et de boire de l'eau croupie ! Je dois quitter la ville au plus vite sans me faire repérer ... Sur le coup on va juste lui couper la main droite. Et il sera condamné à travailler dans les mines de sel pour le restant de ses jours ...
...Bien fait ! Bon, il faut que je dorme maintenant, ça fait trop longtemps que j'ai pas fermé les yeux ...

Journal de Zaach, entrée 33 :

...Cher journal

...Ça fait maintenant cinq jours que je travaille avec Samaël. Lorsque j'ai fini de rédiger l'entée n°31 je me suis endormi comme une masse. Je sais pas combien de temps j'ai dormi mais à mon réveil, il était là, assis sur une canalisation en train de me regarder. J'ai sursauté et me suis relevé d'un bond ! Il m'a dit que je m'étais fourré dans un sacré pétrin et que toute la ville me cherchait. Il pensais que d'ici peu ils se mettraient à chercher dans les égouts et que "Clac !" Ils finiraient par me trouver. J'étais muet comme une carpe. A la fois car il m'avait trouvé avec une facilité déconcertante, semblait-t-il, mais aussi parce qu’il n'avait pas vendu la mèche.
...C'est alors qu'il m'a proposé de me conduire à sa planque, histoire qu'on ne m'attrape pas. Quel autre choix avais-je ? De toute façon je finirais bien par me faire coincer un jour ou l'autre. Il m'avait aidé par le passé, j’espérais qu'il allait le refaire. Et ce fut le cas. On s'est mis à arpenter les égouts. Il m'a conduit dans des galeries que je n'avais jamais encore empruntées. A un moment j'ai du glisser dans la fange et tomber dans un caniveau car lorsque nous fumes arrivés à bon port, j’étais sale et trempé.
...Il m'avait conduit devant un mur d'apparence tout à fait banale. Je m’apprêtais à dire quelque chose quand il plaça sa main contre une pierre plate et appuya légèrement. Un pan de roche coulissa et une porte en fer verrouillée apparut devant mes yeux ébahis. Il me dit que c'était un petit coin sympa qu'il avait trouvé il y a pas longtemps que ça. Il connaissait le propriétaire de l'endroit et celui ci lui avait donné les clefs. Alors qu'il déverrouillait la porte il m'expliqua comment fonctionnait le mécanisme, comment l'activer et le refermer.
...Une fois entrés, il me jeta des habits secs à la figure en me disant de me changer. J'étais en train de reboutonner ma chemise quand je lui ai demandé si le propriétaire ne risquait pas de nous balancer. Il m'a alors répondu d'une voix mystérieuse et assez flippante

-Disons qu'il lui est arrivé quelques problèmes de santé ... il ne parlera pas.

...Après ça, les journées sont passées incroyablement vite. Il m'a dit que c'était mieux si je restais planqué quelque temps histoire que l'affaire se tasse. Il m'a même dit qu'il ferait en sorte que les gens aient à parler d’autre chose. Quand je lui ai demandé pourquoi il faisait tout ça pour moi, il m'a répondu qu'il avait des plans à long terme. La ville allait sans doute grandir, elle était sur un emplacement commercial stratégique. Seul il n'arriverait pas a faire grand chose. Mais à plusieurs, tout devenait possible.

...Bon journal, je vais te laisser. Je réécrirais d'ici une petite semaine histoire de faire un point sur la situation ...


***


...C'était fort intéressant ...

...L'homme referma le journal d'un coup sec, faisant claquer ses pages. Il le rangea à son emplacement normal, dans le sac de Zaach, tout en songeant à ses plans.
Minecraft ... Ouais, il avait bien fait de choisir ce monde. D'abord ça serait cette ville, puis les alentours, puis, éventuellement, le pays tout entier. Les biens de tout un chacun allaient venir enrichir son trésor ... Ça allait être amusant. Il jeta un dernier coup d'oeuil à son premier acolyte, endormi sur un matelas de paille. Il l'avait drogué pour éviter qu'il se réveille pendant la lecture de son journal. Tout se mettait peu à peu en place ...

-Que la fête commence ...





Dernière édition par Gramix le Lun 16 Fév - 23:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
(#MessageSujet: Re: [erreur 404, titre manquant] ... eh oui ! Je l'ai ... "emprunté" [Validé]   Dim 15 Fév - 11:39

J'adore ! C'est tellement toi !! Very Happy

EDIT : J'ai lu l'histoire et j'ai vraiment bien aimé le style Smile


Dernière édition par AceHunter3377 le Lun 16 Fév - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mr G.
Patron
avatar
Messages : 303
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 22
(#MessageSujet: Re: [erreur 404, titre manquant] ... eh oui ! Je l'ai ... "emprunté" [Validé]   Mar 17 Fév - 20:45

Et te voilà validé ! ^^



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas http://salon-gabragam.forumactif.org
Contenu sponsorisé
(#MessageSujet: Re: [erreur 404, titre manquant] ... eh oui ! Je l'ai ... "emprunté" [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 
[erreur 404, titre manquant] ... eh oui ! Je l'ai ... "emprunté" [Validé]
Revenir en haut 
 Sujets similaires
-
» Problème bluetooth: "Buetooth Peripheral Device" manquant
» [AIDE] erreur [240] : file open
» Erreur E20 sur certaines chaines
» recherche désespérement le titre d'un livre (avis aux bibliothécaires!)
» Titre nuage
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Salon de Thé G. :: FUMOIR DES RÊVES :: Les Divins Jeux de Mortels. :: Fiches de présentation des Dieux et Fidèles.-